Gbagbo : “un humaniste”, un ami des socialistes français

Jack Lang, dans une interview – qui sent bon la communication de crise – à Rue 89, à propos de “l’humaniste” Laurent Gbagbo :

“Gbagbo est un homme de gauche, un humaniste. Il connaît l’histoire du mouvement socialiste français mieux que certains socialistes d’aujourd’hui. C’est un patriote qui a été élu démocratiquement, autant que la démocratie fonctionne en Côte d’Ivoire. (…)

mon intuition et le témoignage de gens en qui j’ai confiance me permettent de dire que cet homme a été injustement calomnié, maltraité par le gouvernement français de l’époque. Et certains dirigeants socialistes français manipulés ou mal informés ont participé à cette diabolisation.”

A présent, un petit rappel à point nommé de notre ami Koz (ce n’est pas le genre “d’enquête” dont le très indépendant Mediapart se fendrait) :

En février 2003, une mission des Nations unies a conclu à l’existence « d’escadrons de la mort » dans le sud du pays, constitués d’éléments proches du gouvernement, de la garde présidentielle et d’une milice tribale de l’ethnie Bété du président Laurent Gbagbo. Ils ont pour cibles les partisans des Forces Nouvelles, les militants et sympathisants du RDR et les membres de l’opposition. (…)

Une note de renseignement confidentielle française, de la Direction générale pour la sécurité extérieure (DGSE), datée du 24 janvier 2003, confirmait que les « escadrons de la mort » étaient responsables de la disparition de plusieurs dizaines, voire centaines de civils.

De bien belles fréquentations donc, de la part de notre gauche caviar nationale. Que pense Ségolène Royal de ces fréquentations ? Et François Hollande, s’est-il exprimé au nom du parti socialiste ? Rien entendu encore…

Encore une excellente manifestation du “Faîtes ce que je dis…” dont la gauche et l’extrême gauche en France sont les championnes.

4 Comments

Filed under Manif de Gauche

Appelez la police, convoquez l’ONU, et la Court Européenne des droits de l’Homme !

Attention, l’heure est grave, le Premier ministre François Fillon a dit dans une ITW à la télévision une phrase où l’on trouvait ces mots incroyablement dégoutants et insultants :

“rigueur… ce que répètent de façon lancinante et un peu sotte François Hollande et le Parti socialiste”.

Le sang des blogueurs ségolinistes n’a fait qu’un tour, et il est apparemment question, dès à présent, de convoquer d’urgence le Conseil de Sécurité de l’ONU. Les Généraux de l’Otan sont aussi sur le pied de guerre.

Olivier Besancenot s’apprêterait à contacter Kim Jong-Il pour discuter de la marche à suivre.

De son côté Ségolène Royal aurait convoqué un comité d’experts citoyens chargés de lancer un site Internet interactif avec 132 questions dont les réponses des internautes feront ensuite l’objet d’une synthèse qui sera discutée et re-synthétisée dans un rapport par un collectif citoyen composé à égalité de femmes, d’hommes et d’apiculteurs bios.

Ça ne plus durer comme cela, ça va trop loin.

2 Comments

Filed under Manif de Gauche

La nouvelle pensée de Gauche ?

Manif de Gauche ne pouvait pas passer à côté d’une aussi belle manifestation de la “pensée de gauche française” en action.

Le site web nonfiction.fr, proche de Ségolène Royal et d’autres du courant du PS, est typique de ces médias de gauche qui ne disent pas leur nom. Car nonfiction.fr se présente comme étant “Le portail des livres et des idées” en oubliant de préciser qu’il s’agit des “livres et des idées de gauche et d’extrême gauche”.

Tiens, quel est le dernier dossier de la rédaction de nonfiction.fr ? Un dossier sur “Les penseurs de la gauche radicale et alternative”.

On notera le glissement sémantique qui consiste à pudiquement appeler “radicale et alternative” une gauche qui est en fait extrême, communiste et révolutionnaire. Petit lift marketing, tentative de re-branding d’un vieux produit en prétendue “nouveauté”.

On remarque l’utilisation – décomplexée et esthétisante – de la figure du Ché par nonfiction.fr. Le Ché, comme chacun sait, est un criminel de guerre, adepte du culte de l’autorité, du contrôle de la liberté d’expression, et bien-sûr co-fondateur d’une des dictatures du XXème siècle les plus endurantes.

Mais c’est aussi une icone de la gauche française et de ses acolytes communistes révolutionnaires. D’ailleurs, dans ce dossier consacrée à ce qui serait la “nouvelle” pensée d’extrême gauche, un article sur la production d’Alain Badiou. L’homme qui “parle tout simplement de Nicolas Sarkozy comme de “l’homme aux rats” et qualifie, précisément, ses électeurs de “rats“”, comme l’explique Koz.

Dans sa folie anti-sarkozyste, Badiou n’hésite pas à parler dune France pétainiste et à appeler un renouveau communiste…

Ces délires ne semblent pas choquer plus que ça la rédaction de nonfiction.fr qui consacre un dossier à la “nouvelle” pensée d’extrême gauche.

Je cite à nouveau Koz, qui souligne très justement l’enjeu qu’il y a à souligner le danger de la pensée crypto-fasciste de Badiou :

Assouline avait raison, fin novembre dernier, de rappeler ceux qui ne devraient pas avoir échappé à un tel “penseur” :

“La dernière fois dans ce pays qu’on a ainsi comparé des hommes à des rats, c’était, voyons, en 1942 dans un documentaire de propagande sur le péril juif”

On se souviendra, aussi, que les hutus qualifiaient les tutsis de “cafards“… Bref, on s’étonnera que ceux qui n’ont pas leur pareil pour débusquer les dérives potentielles ne semblent pas avoir conscience de ce dont la déshumanisation, la réduction à l’état d’animal, a toujours auguré.

Pour ceux qui ne connaissent pas, je conseille vivement la lecture de Maus, d’Art Spiegelman, où les juifs sont incarnés par des… souris pendant la deuxième guerre mondiale.

Pour résumer, nonfiction.fr nous présente un dossier, avec Ché Guevara en illustration, sur le soi-disant renouveau de la pensée extrémiste de gauche avec un article sans gêne sur Badiou, l’homme qui compare les électeurs de Nicolas Sarkozy à des rats…

Leave a comment

Filed under Manif de Gauche

L’insurrection, le grand soir, etc.

La Révision générale des politiques publiques (RGPP) entamée par le gouvernement prévoit de rationaliser les dépenses de l’Etat et les structures administratives. Parmi ces réformes, une baisse drastique des effectifs de l’Education Nationale apparaît plus que nécessaire.

Voilà donc une excellente occasion pour les lycéens (politisés, de gauche et d’extrême gauche) de s’offrir un baptême de manifestant discount. Ceux qui étaient encore trop jeune pour participer au CPE, vont enfin avoir leur occasion de “contester” quelque chose. Dans la plus pure tradition romantique de gauche et d’extrême gauche, les rejetons des 68tards vont se payer quelques frayeurs en jouant à la grève, à la manif, à la révolution. Pendant ce temps, leurs parents lisent Télérama, le Nouvel Obs, Libération, tout en écoutant France Inter qui commémore…

Régalons-nous de ces jolies postures de petits parisiens qui jouent à…, – attention là c’est du sérieux, ça va péter on vous le dit, on est vénèr – “l’insurrection” – rien que ça ! :

(Flickr)

Hou la la, déconnent pas les gars de Michelet… Sont décidés à en découdre… Grave.

Pour se tenir informé des manifs à venir de lycéens, rien de mieux que le site legrandsoir, site web des JCR, Jeunesses Communistes Révolutionnaires (tout un programme). On y apprend à un devenir une parfaite petite frappe d’extrême gauche qui a le plus grand mépris pour la démocratie et la liberté individuelle. Admirez :

“Les blocages sont un bon moyen pour supprimer tous les cours ce qui permet d’être plus nombreux dans les AG et pour aller en manif.”

Et oui, l’apprentissage de la rigueur idéologique qui ne tolère aucune dissension interne doit se faire le plus tôt possible…

1 Comment

Filed under Manif d'Xtrm Gauche, Manif de Gauche

LCR : Faîtes ce que je dis…

L’extrême gauche française est un extraordinaire musée vivant des pratiques politiques les plus autoritaires et les moins démocratiques dans le plus pur style des extrêmes, façon old school.

Voici un excellent exemple récent, en France, en 2007, à la LCR :

PARIS (AFP) – La direction de la LCR a décidé de mettre fin au statut de permanent dont bénéficiait depuis 28 ans le chef de file de la tendance minoritaire du parti, Christian Picquet, opposé à la stratégie de nouveau parti anticapitaliste que veut fonder la Ligue, a-t-on appris jeudi. (…)

Partisan d’une alliance avec les antilibéraux, M. Picquet s’était opposé à une candidature d’Olivier Besancenot à la présidentielle. Entre les deux tours des municipales, il avait appelé à voter pour le candidat de gauche, contrairement à la direction du parti.

En résumé, un cadre salarié de la LCR depuis 28 ans s’est opposé ouvertement aux orientations du chef Olivier Besancenot. Résultat : viré manu militari. Un bel exemple d’ouverture, de tolérance, et de démocratie interne…

Le plus amusant dans cette histoire, ce sont les tentatives lamentables, désespérés, de petits soldats d’extrême gauche embrigadés à la LCR qui légitiment ce licenciement du Parti pour dissidence idéologique. Un exemple de bon petit soldat est le blogueur d’extrême gauche, aux accents staliniens, du nom de CSP :

“Mais en tant que petit militant de base, il se trouve que je paie des cotisations. Modestes, certes, mais quand même. Lesquelles cotisations servent entre autres à salarier les permanents.
Ce qui fait qu’au final, dans le cas qui nous intéresse, les militants salarient un représentant qui non seulement ne s’acquitte pas de ce pour quoi on l’a élu, mais en profite pour tenter de contrecarrer, et il faut voir comment, les options qui ne sont pas de son goût…
C’est gênant.
Je trouve.

Pour ma part, j’approuve cette décision.”

Magnifique ! “Je paye donc j’exige” ! C’est beau dans la bouche d’un militant extrême gauche !

Imaginons une seconde un scénario similaire. Prenons une télévision publique, par exemple. France 2. Un journaliste à l’antenne affirme ouvertement son désaccord avec la directeur de la chaîne, ses choix et la politique qu’il mène. Il insiste, et réitère ses propos à plusieurs reprises un peu partout à l’antenne et dans les médias. Peu après, ce même journaliste est viré pour avoir critiqué ouvertement son employeur. Inutile de faire un dessin pour décrire la suite. Cette décision provoquerait un tollé au sein des syndicats (d’extrême gauche) comme SUD ou la CGT, qui dénonceraient en chœur la violence, l’autoritarisme d’une direction toute puissance, et appelleraient à la grève générale au sein de l’entreprise publique pour défendre la liberté d’expression en péril, l’indépendance, etc.

Merci, donc, à la LCR pour ce bel exemple de “Faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais” qui amuse beaucoup.

1 Comment

Filed under Manif d'Xtrm Gauche

“Sarkozy” : le Business plan de Daniel Schneidermann

A l’heure du Web 2.0, du partage de l’information gratuite, etc., on s’interroge s’interroge toujoursi sur la viabilité à long terme d’une version web payante de l’ancienne émission télé “Arrêt sur Images”. Le site arrivera-t-il à fidéliser suffisamment de lecteurs prêts à payer pour du contenu sur le web ? Comment faire pour convaincre de la plus-value de cette information payante ? Quel Business plan ?

Il semble que Daniel Schneidermann et ses acolytes ont un business plan. Un plan simple qui consiste à titrer, écrire, commenter le plus possible tout ce qui tourne autour de Sarkozy-Bruni !

La preuve, voici une capture d’écran des articles consacrés de près ou de loin à Sarkozy-Bruni sur le site d’ASI ce soir :

Du Sarkozy-Bruni à toutes les sauces sur le site d’ASI. Est-ce donc ce type de contenu qu’il faut payer pour voir ? C’est donc cela la plus-value Daniel Schneidermann & Co sur l’information ?

On se demande ce que Gilles Klein, le Phare qui croit éclairer l’inconnu, qui participe à ASI, pense de cette omniprésence de sujets consacrés à Sarkozy-Bruni.

Que l’on ne nous réponde pas que cette surabondance d’articles consacrés à Sarkozy-Bruni est la conséquence de l’omniprésence de Sarkozy dans les médias, ce serait une excuse bien trop facile…

1 Comment

Filed under Manif de Gauche

Jack Lang en Côte d’Ivoire

Amusant, cette réaction apeurée de Jack Lang après la vidéo le montrant en boite de nuit avec le président ivoirien Laurent Gbagbo :

Jack Lang, de retour de la capitale ivoirienne, s’inquiète de l’usage qui pourrait être fait du reportage tourné le week-end dernier par la chaîne de télévision locale RTI. Il craint qu’un « mauvais procès» soit monté contre lui par l’opposition ivoirienne ou par des élus de la majorité en France.

On comprend qu’il ne soit pas vraiment tranquille Jack Lang. Le contexte de ces retrouvailles “humanistes “et “socialistes” entre Jack Lang, au nom du Parti socialiste français, et Laurent Gbagbo, n’est pas très “humaniste” en Côte d’Ivoire ces derniers temps, comme l’explique le Nouvel Obs :

Dans la vidéo, Jack Lang explique : “Je suis très heureux de me retrouver là en compagnie du président Gbagbo qui, on l’a vu ce soir encore, bénéficie d’une grande popularité à Abidjan, et notamment dans les quartiers populaires”.
Le lendemain, dans le même quartier, dix personnes ont été blessées dans une manifestation contre la “vie chère”, dispersée par les forces de l’ordre.

Tiens, one se demande aussi qui a financé ce voyage. Quelqu’un a-t-il une idée, à Libération peut-être ? Ah non, il n’y même pas eu d’article sur le sujet. Chez Rue 89 qui interviewe Jack Lang sur son escapade ivoirienne ? Non plus, non, le journaliste n’a pas dû avoir le temps de poser cette question…

Leave a comment

Filed under Manif de Gauche