Category Archives: Manif d’Xtrm Gauche

Enfin une vraie manif de gauche !

Nous voilà ravis de diffuser cette vidéo inédite d’une vrai manif de gauche :

Merci à Emmanuel.

Leave a comment

Filed under Manif d'Xtrm Gauche, Manif de Gauche, Parti socialiste

Pseudo-mobilisation et postures éculées

Décidément, ce blog porte bien son nom, en cette époque de manifestations compulsives.

Je rebondis, avec joie, sur le dernier billet d’Authueil qui raille ce qu’il nomme très justement cette “Pseudo mobilisation“.

Extrait :

“Les lycéens manifestent. C’est vrai que le printemps arrive, il commence à faire beau. Pourquoi ne pas aller manifester, surtout quand en plus, certains profs vous poussent à sécher les cours vous “mobiliser”. Moi aussi j’ai été lycéen, moi aussi je saisissais n’importe quel prétexte pour sécher, surtout pour un évènement aussi festif qu’une manifestation par temps clair et ensoleillé.”

Le côté “pseudo” de cette mobilisation se retrouve dans le rituel épuisé de toute génération de lycéens qui passe par le stade de “moi, aussi je veux jouer à Mai 68 avec mes profs”.

En témoignent ces postures sempiternelles que l’on retrouve dans toute “manif de gauche” française qui se respecte :

(Photos: Flickr ici et )

Et sans oublier, dans ses “manifs de gauche”, des attendrissantes poussées d’extrême gauche juvénile:

(Source: Flickr)

Pour terminer ce billet, un clin d’oeil de Denis Tillinac – à propos de son vécu de Mai 68 :

“J’ai trouvé le lyrisme des gauchos niais et inesthétique. Rien n’était à même de séduire mon côté rimbaldien, l’utopie n’avait pas de sève, elle ne prenait aucune altitude ; sous le déguisement du guévarisme d’opérette, je voyais poindre le bobo sexagénaire qui nous bassine aujourd’hui avec sa nostalgie d’une “révolution” bidon.”

D’années en années, de manifs de gauche en manifs de gauche, les “manifestants” – lycéens ou fonctionnaires (ou les deux ensemble, c’est encore mieux) – ressassent les mêmes clichés éculés.

3 Comments

Filed under Manif d'Xtrm Gauche, Manif de Gauche

L’insurrection, le grand soir, etc.

La Révision générale des politiques publiques (RGPP) entamée par le gouvernement prévoit de rationaliser les dépenses de l’Etat et les structures administratives. Parmi ces réformes, une baisse drastique des effectifs de l’Education Nationale apparaît plus que nécessaire.

Voilà donc une excellente occasion pour les lycéens (politisés, de gauche et d’extrême gauche) de s’offrir un baptême de manifestant discount. Ceux qui étaient encore trop jeune pour participer au CPE, vont enfin avoir leur occasion de “contester” quelque chose. Dans la plus pure tradition romantique de gauche et d’extrême gauche, les rejetons des 68tards vont se payer quelques frayeurs en jouant à la grève, à la manif, à la révolution. Pendant ce temps, leurs parents lisent Télérama, le Nouvel Obs, Libération, tout en écoutant France Inter qui commémore…

Régalons-nous de ces jolies postures de petits parisiens qui jouent à…, – attention là c’est du sérieux, ça va péter on vous le dit, on est vénèr – “l’insurrection” – rien que ça ! :

(Flickr)

Hou la la, déconnent pas les gars de Michelet… Sont décidés à en découdre… Grave.

Pour se tenir informé des manifs à venir de lycéens, rien de mieux que le site legrandsoir, site web des JCR, Jeunesses Communistes Révolutionnaires (tout un programme). On y apprend à un devenir une parfaite petite frappe d’extrême gauche qui a le plus grand mépris pour la démocratie et la liberté individuelle. Admirez :

“Les blocages sont un bon moyen pour supprimer tous les cours ce qui permet d’être plus nombreux dans les AG et pour aller en manif.”

Et oui, l’apprentissage de la rigueur idéologique qui ne tolère aucune dissension interne doit se faire le plus tôt possible…

1 Comment

Filed under Manif d'Xtrm Gauche, Manif de Gauche

LCR : Faîtes ce que je dis…

L’extrême gauche française est un extraordinaire musée vivant des pratiques politiques les plus autoritaires et les moins démocratiques dans le plus pur style des extrêmes, façon old school.

Voici un excellent exemple récent, en France, en 2007, à la LCR :

PARIS (AFP) – La direction de la LCR a décidé de mettre fin au statut de permanent dont bénéficiait depuis 28 ans le chef de file de la tendance minoritaire du parti, Christian Picquet, opposé à la stratégie de nouveau parti anticapitaliste que veut fonder la Ligue, a-t-on appris jeudi. (…)

Partisan d’une alliance avec les antilibéraux, M. Picquet s’était opposé à une candidature d’Olivier Besancenot à la présidentielle. Entre les deux tours des municipales, il avait appelé à voter pour le candidat de gauche, contrairement à la direction du parti.

En résumé, un cadre salarié de la LCR depuis 28 ans s’est opposé ouvertement aux orientations du chef Olivier Besancenot. Résultat : viré manu militari. Un bel exemple d’ouverture, de tolérance, et de démocratie interne…

Le plus amusant dans cette histoire, ce sont les tentatives lamentables, désespérés, de petits soldats d’extrême gauche embrigadés à la LCR qui légitiment ce licenciement du Parti pour dissidence idéologique. Un exemple de bon petit soldat est le blogueur d’extrême gauche, aux accents staliniens, du nom de CSP :

“Mais en tant que petit militant de base, il se trouve que je paie des cotisations. Modestes, certes, mais quand même. Lesquelles cotisations servent entre autres à salarier les permanents.
Ce qui fait qu’au final, dans le cas qui nous intéresse, les militants salarient un représentant qui non seulement ne s’acquitte pas de ce pour quoi on l’a élu, mais en profite pour tenter de contrecarrer, et il faut voir comment, les options qui ne sont pas de son goût…
C’est gênant.
Je trouve.

Pour ma part, j’approuve cette décision.”

Magnifique ! “Je paye donc j’exige” ! C’est beau dans la bouche d’un militant extrême gauche !

Imaginons une seconde un scénario similaire. Prenons une télévision publique, par exemple. France 2. Un journaliste à l’antenne affirme ouvertement son désaccord avec la directeur de la chaîne, ses choix et la politique qu’il mène. Il insiste, et réitère ses propos à plusieurs reprises un peu partout à l’antenne et dans les médias. Peu après, ce même journaliste est viré pour avoir critiqué ouvertement son employeur. Inutile de faire un dessin pour décrire la suite. Cette décision provoquerait un tollé au sein des syndicats (d’extrême gauche) comme SUD ou la CGT, qui dénonceraient en chœur la violence, l’autoritarisme d’une direction toute puissance, et appelleraient à la grève générale au sein de l’entreprise publique pour défendre la liberté d’expression en péril, l’indépendance, etc.

Merci, donc, à la LCR pour ce bel exemple de “Faites ce que je dis, mais surtout pas ce que je fais” qui amuse beaucoup.

1 Comment

Filed under Manif d'Xtrm Gauche